Accueil

Gallerie

Ardoise

Ardennes

Contactez-moi

french flag



Le Moulin à Couleurs

      <...Toutes les photos sur cette page ont été gracieusement fournies par Le Moulin à Couleurs ...>

ardoise en poudre
Les Moulins à Couleurs: une tradition ardennaise

D'après une étude réalisée en 2009 par le Conseil régional de Champagne-Ardenne, les Moulins à Couleurs font partie de la tradition ardennaise et ont poursuivi leur activité jusqu'au premier quart du 20ième siècle.

Les moulins étaient implantés dans la partie centrale du département. Sur neuf moulins, seul celui d'Ecordal subsiste encore et poursuit son activité.C'est le seul moulin de ce type en France.

Leur production consistait à broyer des matériaux locaux pour en fabriquer des pigments colorants et des oxides; les matériaux incluaient des terres locales riches en oxide de fer et de l'ardoise. Ils traitaient également des minéraux extraits hors du département, comme par exemple les ocres de Bourgogne, la lignite de Cassel en Allemagne ou encore, un oxide de fer de Madras en Inde.

Pour en savoir plus sur les moulins à couleurs ardennais, suivez ce lien.

Suivant

Les Vernis Boizet - Une entreprise familiale

En 1866, Désiré Boizet et J.B Courtois créerent "Les Vernis Boizet" à Ecordal, petit village du Sud des Ardennes.

Ils produisaient des pigments colorants à partir de terres naturelles, principalement pour la fabrication de vernis.

La famille Boizet resta à la tête de l'entreprise jusqu'en 1992, jusqu'au départ en retraite de Jean Boizet. "Les Vernis Boizet" furent ensuite vendus au Moulin à Couleurs.

In 1996, Le Mouling à Couleurs acquit Les Etablissement Lechiche, une entreprise auxerroise et fut ainsi à même de d'élargir sa palette de pigments. Ils ont aujourd'hui 85 colorants différents dans leur catalogue.

Suivant



coloured earth quarry


big funnels
Des terres naturelles

Aujourd'hui, Le Moulin à Couleurs produit des pigments à partir de terres naturelles qu'ils extraient de leur carrière des Ardennes. La terre de base, une Sienne naturelle, subit une calcination avec de l'oxide de fer noir pour être ensuite combinée avec d'autres terres suivant des recettes spéciales qui donneront des pigments aux couleurs différentes.

Suivant

Ocres, oxides de fer and autres colorants

L'utilisation de l'ocre, qui est en fait un argile, remonte à des temps immémoriaux. Le Moulin à Couleurs propose deux sortes d'ocres: l'ocre jaune, un argile riche en fer; et l'ocre rouge qui n'est autre que l'ocre jaune calciné

Pour le potier, il y a un choix intêssant d'oxides et de terres, comme par example l'oxide de fer rouge provenant de Madras en Inde ou un Noir d'ivoire obtenu après calcination d'os d'animaux, (et non plus à base d'ivoire comme c'était le cas), sans compter le Blanc de Titane, le Bleu Van Dike ou la Terre de Cassel et la poudre de marbre.

Suivant

Various pigments in shovels


chariot with pully
Un grand éventail d'utilisations

Ces produits sont utilisés dans des domaines très variés: on les retrouve dans la fabrication de cosmétiques, la peinture et le bâtiment, les appâts pour la pêche, les engrais et bien sûr pour la céramique.

Le Moulin à Couleurs a participé à la renovation du Château de Versailles et à celle de nombreux vitraux d'églises. Ils ont aussi contribué à l'élaboration de décors de films.

Pour en savoir plus sur Le Moulin à Couleurs, cliquez sur ce lien.

Haut de la page


Précédent | Accueil | Gallerie | Ardennes | Haut de la page